Agenda

15
Oct
2020
Événement

Colloque chaleur fatale
En partenariat avec l'ATEE - programme, lieu et information d'inscription à venir

Comme le veut l’adage : « l’énergie la moins chère est celle que l’on ne consomme pas », et c’est aussi la moins émissive. Ce raisonnement de bon sens impose toutefois de s’orienter vers une sobriété éclairée, car on peut parfois se gargariser de faire des économies d’énergies importantes sur des usages énergétiques au mieux inutiles ou au pire aberrants.
La problématique de la récupération et valorisation de la chaleur fatale en est à ce titre une très bonne illustration : satisfaire un besoin énergétique à partir d’une énergie fatale, donc théoriquement gratuite, perd de son sens si cette énergie fatale récupérée ne provient pas d’une source elle-même optimisée. Et à l’autre extrémité si cette chaleur fatale est valorisée pour un usage non performant en réalité on gaspille cette énergie.

Pour cette raison, cette thématique essentielle en termes d’enjeu d’efficacité énergétique, et donc d’environnement, nécessite une certaine hauteur de vue afin d’englober l’ensemble des facettes et des enjeux. Pour cette raison nous nous sommes efforcés de vous proposer un programme aussi complet et concret que possible.
Nous aurons ainsi pour une part un cadre institutionnel apporté par la DGEC et l’ADEME, qui, outre l’évolution du cadre réglementaire, vous mettra à jour sur les nombreuses possibilités d’aides dans ce domaine.
Nous avons également souhaité vous apporter un peu de hauteur scientifique avec un état de l’art des technologies et des innovations du domaine à court et moyen terme.

Enfin, une grosse partie de ce colloque aura pour objectif de présenter des cas concrets qui mettent en exergue les potentiels et possibilités tant pour les collectivités que pour les industriels, avec parfois des projets qui maillent intimement ces deux univers.
Nous avons également souhaité mettre en avant une initiative régionale forte à laquelle l’ATEE Grand Ouest est associée, à savoir les projets de récupération d’énergie fatale industrielle aux fins de production aquacole bas carbone.

Cette journée du 15 octobre aura donc pour objectif de mettre en évidence le caractère indispensable de cette démarche, mais aussi sa faisabilité technique et économique.
Rendez-vous le 15 octobre pour en savoir plus et échanger avec nous !

Ils sont déjà membres d'ORACE :