Actualités

Actu Energie du

La Contribution Climat Energie +120% d’ici 2030 !

La contribution climat énergie (CCE) donne un prix aux émissions de CO2 en France. L’effet de cette contribution est de valoriser les externalités climatiques des émissions de CO2, ce qui permet de valoriser les gestes d’efficacité énergétique sur les consommations d’énergies carbonées.

Qu’est-ce-que la contribution climat énergie ?
Cette contribution est directement proportionnelle aux émissions de CO2 liées à la combustion des énergies fossiles. Elle représente un coût de l’énergie, qui est répercuté in fine aux consommateurs finaux. Le niveau de cette contribution s’élève en 2016 à 22 €/tCO2. Selon la loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte, ce niveau sera de 56 €/tCO2 en 2020, et de 100 €/tCO2 en 2030.

Votre entreprise consomme des énergies carbonées ? Vous êtes donc touché par cette contribution qui ne va cesser d’augmenter dans les prochaines années. Pour maîtriser votre future facture énergétique, vous devez nécessaire réduire vos consommations d’énergie carbonée et avoir recours à des énergies renouvelables. Des solutions existent pour les entreprises.  A vous de passer à l’action par une démarche structurée.

Exemples d’entreprises qui agissent pour réduire leur consommation d’énergie :

Quelle est la différence entre une taxe et une contribution ?
Contrairement à une taxe, une contribution est un prélèvement dont l’intégralité des recettes est réservée à une utilisation déterminée à l’avance. Ainsi, les recettes de la CCE, dont le niveau est réévalué chaque année par la loi de finances, sont aujourd’hui destinées à financer le crédit d’impôt compétitivité emploi et le taux réduit de TVA à la rénovation énergétique et au logement social.

Source : Union Française de l’Electricité 

http://ufe-electricite.fr/IMG/pdf/13_contribution_climat_energie.pdf


Publié le : 22 octobre 2018