ORACE TV » Récupération de chaleur fatale : un potentiel élevé de réduction

Jeudi 18 Mai 2017, une cinquantaine de participants ont suivi notre web-conférence dédiée à la valorisation de la chaleur fatale en industrie.  Gaêtan THORAVAL, directeur Opérations et Industrie et Yannick LABROT, directeur Technique  de l’entreprise ENR’CERT ont accepté de partager leur expérience avec nous. Samy GUYET, ingénieur à l’ADEME Pays de La Loire nous a apporté des précisions sur les mécanismes d’aides à  votre disposition pour financer votre projet de récupération de chaleur.

En 2012, l’industrie représentait 60% de la consommation totale de combustibles en France (310 TWh), alors qu’elle représente environ 20% de la consommation totale d’énergie du territoire. Les sources d’énergie utilisées sont essentiellement importées et plus de 30% de leur potentiel énergétique est dissipé sous forme de «chaleur fatale», c’est-à-dire la part de chaleur inévitablement rejetée lors du fonctionnement d’un procédé thermique. Un four par exemple, voit seulement 30% de l’énergie du combustible utilisé transformé en chaleur utile.
Le potentiel de récupération de chaleur en France est estimé à environ 140 TWh, soit l’équivalent de 5,6 milliards d’euros par an d’énergie «perdue». Il est donc indispensable pour toute entreprise d’identifier ses sources de chaleur fatale et d’étudier la possibilité de l’utiliser pour le procédé (séchage, préchauffage d’air) ou le bâtiment (ECS, chauffage).
Comment identifier ces potentiels ? Pour quels besoins ? Quelles solutions techniques permettent de récupérer cette chaleur et à quel coût ? Quels accompagnement pour financer vos projets ?

Retrouvez toutes les réponses dans cette web-conférence enregistrée! Vous souhaitez aller plus loin, rendez-vous sur le site dédié à la récupération de chaleur fatale : http://www.recuperation-chaleur.fr/  

Encore un grand merci aux intervenants pour leur participation riche en enseignement.