Actualités

Actu Energie du

Réseaux électriques intelligents : La Bretagne et Les Pays de la Loire répondent ensemble à l’appel à projets national.

Les deux Conseils régionaux de Bretagne et des Pays de la Loire, ainsi que les neuf syndicats départementaux d’électricité regroupés en deux Pôles énergie et leurs partenaires dont les CCI, mobilisent un regroupement de collectivités et d’industriels pour candidater à l’appel à projets national pour un Grand Réseau Électrique Intelligent, dans l’ouest de la France.

Dans le cadre de la « Nouvelle France Industrielle », le Ministre de l’économie et la Ministre de l’énergie ont lancé le 15 avril 2015, un appel à projets à destination des territoires, pour le déploiement d’un grand réseau électrique intelligent dès 2017. Forts de leurs atouts industriels et de leur engagement dans la transition énergétique, les Conseils régionaux et les Pôles énergie de Bretagne et de Pays de Loire répondront à cet appel à projet en juillet en mobilisant de nombreux acteurs publics et privés.

Ce mercredi 6 mai, ils ont rassemblé plus de 60 entreprises des deux régions, grands groupes ou start-up, pour identifier les projets à lancer dès 2017. Ce sont 300 millions d’euros qui seront investis par les entreprises, les collectivités, les gestionnaires de réseau et l’État sur trois ans. A terme, le marché visé est international.

Les smart-grids : accélérer la transition énergétique par les réseaux

Pour accélérer la transition énergétique, le réseau électrique national se transforme : ·     pour intégrer massivement les productions d’énergies renouvelables, décentralisées et intermittentes, ·     pour permettre aux citoyens de se mobiliser plus facilement pour faire des économies d’énergie, ·     pour sécuriser les systèmes énergétiques, à des coûts acceptables pour la collectivité et les consommateurs.

Cette « couche d’intelligence » supplémentaire nécessite de déployer un panel de technologies, désignées par le terme de « smart-grids » ou « réseaux électriques intelligents ». Issues du croisement des filières industrielles du numérique et de l’énergie, elles constituent une filière très prometteuse en termes de création d’emploi (15 000 d’ici 2020) et de développement économique.

De la démonstration au déploiement : 300 millions d’euros d’investissement, de 2017 à 2019

La Bretagne et les Pays de la Loire ont largement investi l’enjeu de la transition énergétique : grâce au développement des énergies renouvelables en particulier marines, grâce aux actions de maîtrise des consommations, grâce à l’implication des territoires à énergie positive, les deux régions innovent chaque jour en matière énergétique. Elles sont d’ores et déjà des acteurs très impliqués dans le domaine des réseaux intelligents grâce aux démonstrateurs développés sur leur territoires.

Initié en 2013, le démonstrateur SMART GRID VENDEE constitue un des exemples les plus aboutis. A l’échelle de toute la Vendée, il teste l’intégration des énergies renouvelables au réseau, et les capacités d’intégration des véhicules électriques. Mené par un consortium de 8 partenaires publics et privés, parmi lesquels figurent le SyDEV, ErDF, Alstom ou encore Actility, ce démonstrateur représente un investissement de près de 30 millions d’euros.

En Bretagne, le projet SOLENN a été lancé sur le territoire de l’Agglomération de Lorient avec comme objectif de mettre à disposition les données électriques individuelles ou collectives à partir du compteur Linky. Autour d’ErDF et de NIJI, les acteurs locaux cherchent à mettre l’usager au cœur de la transition énergétique via les réseaux. 13 millions d’euros sont investis dans le projet.

Et les projets foisonnent : la mobilité électrique et les bornes de recharge, l’intégration des énergies renouvelables terrestres et marines, le stockage, le déploiement d’objets connectés dans les bâtiments et dans les villes, la cyber-sécurité dans l’énergie… Un volet « smart-city » sera approfondi pour les deux métropoles de Nantes et Rennes, partenaires du projet.

Les Chambres de Commerce et d’Industrie des deux régions, ainsi que les Pôles de compétitivité Images & Réseaux et S2E2 sont partenaires du projet pour identifier et soutenir les entreprises qui souhaitent développer leurs projets sur les territoires. Les agences économiques régionales de Bretagne et Pays de la Loire coordonnent le lien avec tout l’écosystème économique. La vitalité industrielle et académique dans l’énergie et le numérique, symbolisée par la TRIA, constitue un atout supplémentaire de la candidature de l’Ouest au déploiement des réseaux électriques intelligents.

Pour participer à cette dynamique de projets, les entreprises et acteurs peuvent contribuer directement en cliquant ici.

Une prochaine réunion « entreprises » aura lieu le 1er juin à Nantes de 14 à 18h, au Centre des expositions de Nantes Métropole.


Publié le : 22 mai 2015